Expert en marketing digital : qui est ce chef d'orchestre de la stratégie web de l'entreprise ? – BDM

Trouver un article
Thèmes populaires
On les appelle chef de projet digital, lead manager ou encore traffic manager. Au quotidien, ils orchestrent les leviers nécessaires pour développer le chiffre d’affaires de l’entreprise via son site web. Décryptage de ce métier clé avec MyDigitalSchool.
Ces professionnels agissent comme des chefs d’orchestre : ils portent une vision globale de la stratégie de l’entreprise et entraînent les différents experts dans sa réalisation. Au quotidien, leur mission est de comprendre le client, ses besoins et de concevoir une plateforme e-commerce pratique. En coulisse, ils ont les yeux partout et développent des stratégies pour exploiter le potentiel via plusieurs leviers. Pour y parvenir, une mesure régulière des KPI les plus adaptés est indispensable.
Les formations pour arriver à ces postes doivent donc balayer l’ensemble du spectre du marketing digital, mais aussi approfondir les différentes expertises nécessaires au déploiement de la stratégie. C’est le choix qu’a fait MyDigitalSchool avec son Bachelor E-Business et son MBA Expert Marketing Digital.
Aujourd’hui, les entreprises e-commerce qui se démarquent sont celles qui proposent à leurs clients des offres adaptées à leurs besoins. Pour cela, il faut les comprendre : qui sont-ils ? Comment connaissent-ils la marque ? Quelles sont leurs envies ? Leurs habitudes ? “Trop souvent, on construit un site web avant même d’avoir compris le besoin du client. Or, Il est essentiel de comprendre l’utilisateur pour mieux lui répondre. Il faut procéder par étape : il faut d’abord chercher à connaître la personne qui va utiliser le service avant de démarrer la conception. Ainsi, on est sûr de répondre à son besoin de manière pertinente”, explique Carine Ramelet, formatrice en MBA Expert Marketing Digital à MyDigitalSchool.
Ce constat est vrai pour la conception d’un site web mais aussi pour toute la mise en place de la stratégie. C’est le rôle d’un chef de projet digital. Chaque jour, il doit se mettre à la place des visiteurs et leur faciliter l’acte d’achat, qu’ils soient prospects, clients ou ambassadeurs ; qu’ils viennent des réseaux sociaux, d’un moteur de recherche ou qu’ils aient vu une affiche dans la rue. À partir du moment où l’entreprise propose l’offre adéquate, le chef de projet guide le client jusqu’au site web.
Une fois le prospect arrivé sur le site, il faut que la plateforme de e-commerce soit aussi agréable que possible pour faciliter son acte d’achat : le site doit être ergonomique, les contenus pertinents et intéressants. Techniquement, le site e-commerce doit fonctionner parfaitement : vitesse de chargement du site, architecture des contenus, validité des pages… Le tunnel de conversion doit être optimisé et fonctionnel. Le futur client ne doit rencontrer aucune friction lors de son parcours sur le site. Ses actions, comme la mise au panier, la consultation d’une fiche produit ou encore le paiement, doivent être intuitives et sécurisées.
Ces facteurs sont décisifs pour créer un environnement de confiance et une expérience d’achat sans frustration pour le client. Un professionnel doit toujours avoir en tête ces notions essentielles de e-business.
Pour arriver à ce résultat, le responsable de la stratégie digitale d’un site e-commerce doit être performant dans plusieurs domaines :
MyDigitalSchool forme ses étudiants tant sur les compétences techniques que sur les compétences de marketing. Les deux années de MBA Expert Marketing Digital se font obligatoirement en alternance. Ainsi les étudiants mettent immédiatement en pratique leur apprentissage. “La 1ère année est technique : on a par exemple appris à établir des stratégies marketing, à faire du développement. La 2e année est orientée entrepreneuriat et business. Cela permet de se construire une vision globale et complète de notre métier et notamment cette double casquette. Cela m’a permis d’être force de proposition et de participer activement au développement de l’entreprise où je fais mon alternance”, explique Mathilde, étudiante en dernière année de MBA Expert Marketing Digital et qui termine sa 2e année d’alternance.
Pour Romain Fougerat, formateur en stratégie de communication et en marketing chez MyDigitalSchool, c’est un des avantages de l’alternance : “Pendant les cours, j’instaure une relation de confiance avec les élèves pour qu’ils osent faire preuve de créativité, pour qu’ils se lâchent intellectuellement. L’alternance leur donne beaucoup de motivation et leur permet d’aller encore plus loin dans cette démarche. Ils ont une approche beaucoup plus réelle et concrète du marché du travail.” Pour ce professionnel du marketing digital, la formation à l’école nourrit l’expérience en entreprise et vice-versa.
Cette vérité s’applique à la plupart des métiers du digital. Mais elle est encore plus vraie pour un responsable digital de site e-commerce. Dans une grande entreprise, il aura une équipe éclectique, avec différents métiers intégrés, mais tournés vers les mêmes objectifs. Chef de projet SEO, webdesigner, développeur, chargé de contenu, chef de projet SEA, community manager, etc. Ils travaillent ensemble à développer le chiffre d’affaires de l’entreprise.
Dans ce type de structure, le rôle du responsable digital sera de connaître les avantages de chaque levier pour savoir quand en actionner un, quand en renforcer un autre. Il doit aussi être en mesure d’écouter les différents experts et les faire travailler ensemble. Par exemple, le chargé de contenu doit produire des articles optimisés en fonction des préconisations du chef de projet SEO, et certains de ses articles pourront être mis en avant sur les réseaux sociaux.
Dans une petite entreprise, les objectifs d’un chef de projet digital sont les mêmes, mais la façon de les atteindre est différente. En effet, il pourra être seul à gérer les différents leviers ou, dans certains cas, il pourra faire appel à des prestataires. C’est le cas de Mathilde : “Réseaux sociaux, construction du site web, webmarketing, Facebook ads, Google ads, newsletter… mon quotidien, c’est de faire de la stratégie marketing au sens large et développer l’entreprise pour laquelle je travaille. C’est une expérience très enrichissante.”
Pour mener à bien une stratégie digitale, le chef de projet doit être en mesure de fixer des objectifs clairs et précis, et ce, pour deux raisons :
Chiffres d’affaires, leads, taille de la communauté sur les réseaux sociaux, trafic sur le site web, nombre d’abonnés à la newsletter… Il existe un grand nombre de KPI à suivre pour prendre le pouls de sa stratégie. Le responsable digital doit savoir les recueillir et les analyser régulièrement. Il peut ainsi s’assurer que sa stratégie se déroule comme prévu ou, dans le cas contraire, mettre en place des correctifs sur les leviers qui fonctionnent moins bien que les autres. Par exemple, s’il y a une baisse côté SEO, le SEA peut venir ponctuellement prendre le relais.
Envie de faire prendre ce tournant à votre carrière ? Le master Expert en marketing digital est accessible à partir d’un bac+3 ou en attestant l’obtention de 180 crédits ECTS. Les inscriptions pour la rentrée 2019 sont déjà ouvertes.
Article réalisé dans le cadre d’un partenariat avec My Digital School
Votre adresse email ne sera pas publiée.

document.getElementById( « ak_js_1 » ).setAttribute( « value », ( new Date() ).getTime() );
En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.
Un cours en ligne complet avec un accompagnement personnalisé
Une formation aux logiciels bureautiques qui s’adapte à vos contraintes.
Une formation en visio et un accès e-learning pour maîtriser les bases de la bureautique
En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.