Travailler dans le digital : les compétences indispensables à maîtriser en 2022 – BDM

Trouver un article
Thèmes populaires
S’orienter vers les métiers du digital requiert l’acquisition de compétences multiples. Tour d’horizon des hard et soft skills attendues pour évoluer dans le marketing, la tech ou la création web.
Le numérique est un secteur qui regorge de métiers passionnants et dont les frontières ne sont pas cloisonnées. De nombreuses opportunités sont offertes à celles et ceux qui envisagent de s’orienter dans ce domaine, ou qui se lancent dans un projet de reconversion, que ce soit dans le marketing, la tech ou encore la création digitale. Pour cela, vous devez d’ores et déjà vous construire une solide culture web, en réalisant une veille permanente sur le digital, mais aussi dans votre discipline de prédilection.
Pour savoir quelles sont les compétences à acquérir pour faire la différence devant un recruteur, il est nécessaire de prendre en compte à la fois les hard skills, qui peuvent être spécifiques à une profession, ainsi que les soft skills, qui correspondent aux qualités humaines vous permettant de mener à bien vos missions dans le numérique.
Les hard skills correspondent aux compétences techniques, c’est-à-dire les différents types de savoir-faire qui sont acquis par le biais d’une formation initiale, continue ou professionnelle. Elles permettent aux recruteurs de pouvoir identifier rapidement les connaissances dont dispose un candidat au regard du profil recherché, ainsi que les outils (techniques, créatifs ou de webmarketing) qu’il maîtrise en vue d’accomplir les missions qui lui seront confiées.
Elles peuvent prendre la forme d’un diplôme, d’une certification ou encore d’une validation des acquis de l’expérience (VAE). Ces compétences devront être mentionnées sur votre CV et vous pourrez les valoriser devant votre futur employeur lors d’un entretien d’embauche, agrémentées des résultats obtenus pour renforcer votre candidature. Vous aurez également l’occasion d’approfondir ou d’acquérir de nouvelles compétences techniques tout au long de votre expérience professionnelle.
Si certaines hard skills, comme l’apprentissage d’une langue étrangère ou la gestion de projet par exemple, sont transverses à de nombreuses professions, d’autres compétences « dures » peuvent varier, afin de répondre aux spécificités du métier exercé.
Un socle de connaissances sur les fondamentaux du marketing digital est généralement demandé à celles et ceux qui souhaitent s’orienter dans ce secteur phare du numérique. Parmi les autres hard skills requises pour évoluer dans cette branche, on peut aussi noter :
Vous voulez faire carrière dans l’une des nombreuses disciplines de la tech ? Vous avez la possibilité de devenir développeur web (back-end, front-end, full stack), développeur mobile, concepteur d’applications, technicien systèmes et réseaux, data scientist, data analyst, expert en cybersécurité, chef de projet digital, product owner, ingénieur DevOps… Pour chacun de ces postes, des compétences pointues sont attendues. Voici un florilège (non exhaustif) des hard skills indispensables pour travailler dans les métiers de la tech :
De la direction artistique à l’UX / UI design, en passant par des spécialisations comme le motion design, la filière de la création digitale englobe de nombreux métiers, qui requièrent tous des compétences spécifiques. À l’image des professionnels du marketing digital, vous devrez connaître les fondamentaux du design, appréhender les contraintes techniques imposées par le web, et réaliser une veille constante pour vous adapter aux évolutions et aux usages du web.
D’autres hard skills sont attendues par les recruteurs, notamment si vous choisissez de vous orienter vers les professions liées à l’UI (User Interface) ou l’UX (User Expérience) :
Complémentaires des hard skills, les soft skills représentent les qualités humaines dont font preuve les professionnels du digital quand ils mettent en action leurs compétences techniques dans le cadre de leurs missions. Si pour certains les soft skills sont au moins aussi importantes que les hard skills, pour d’autres, elles tendent à devenir même plus importantes, en particulier lorsque les entreprises doivent faire un choix entre deux profils de candidats à compétences « dures » équivalentes pour un même poste.
Pour ne citer que les plus communes, les compétences comportementales indispensables à valoriser lors de vos candidatures dans les métiers du digital sont la curiosité, la créativité, l’ouverture d’esprit, l’organisation ou encore la rigueur. D’autres soft skills, telles que la polyvalence et l’adaptabilité, vous permettront de mener à bien plusieurs tâches de front simultanément. La capacité de travailler en équipe est elle aussi requise pour de nombreux métiers du web, notamment grâce à l’essor des outils et plateformes favorisant le travail collaboratif.
L’écoute, le relationnel, l’empathie et la capacité à être un bon communicant seront particulièrement appréciés par votre employeur et collègues, si vous exercez une profession nécessitant des échanges constants avec d’autres équipes produit ou métier. Dans le cas où votre métier vous amène à être en relation avec des clients, d’autres qualités humaines, comme le sens du service, de la persuasion et de la négociation sont également recommandées.
Pour celles et ceux visant des postes à responsabilité, le management d’équipe représente une autre soft skill essentielle à ne pas négliger, en particulier si vous vous destinez aux fonctions de responsable marketing digital ou de chief technical officer (CTO) par exemple.
Selon le rapport The Future of Jobs Report 2020 du World Economic Forum, parmi les principales qualités humaines attendues dans le monde du travail à l’horizon 2025, on retrouve :
Pour être reconnu et identifié par les recruteurs pour vos compétences techniques et comportementales, celles-ci doivent être connues de tous. Vous devez pour cela mettre à jour vos profils de réseaux sociaux et professionnels pour les valoriser. Il est également conseillé d’animer un blog pour partager votre expertise, participer à des événements de votre secteur et partager votre point de vue et analyse à votre communauté en ligne pour vous démarquer de la concurrence. C’est ce que l’on appelle le personal branding, c’est-à-dire votre capacité à soigner votre image de marque en tant que futur professionnel du digital. N’hésitez pas non plus à rassembler vos productions (contenus éditoriaux, créatifs…) dans un book à présenter aux recruteurs. L’objectif : leur prouver et les convaincre que vous maîtrisez toutes les hard et soft skills requises du poste pour lequel vous candidatez.
Votre adresse email ne sera pas publiée.

document.getElementById( « ak_js_1 » ).setAttribute( « value », ( new Date() ).getTime() );
En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.
Une formation flexible sur la data science et l’intelligence artificielle
Devenez développeur web et obtenez un titre professionnel
Une formation sur 4 mois pour devenir expert de l’intelligence artificielle
En cliquant sur « S’inscrire », vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *